Zone interdite Oubliées ou sacrifiées : la révolte des classes moyennes

Zone interdite Oubliées ou sacrifiées : la révolte des classes moyennes
M6 Culture Infos Société - 02 Avril 2017 - 1h45min

Enquête autour des «classes moyennes», qui représentent environ les trois quarts de l'électorat français.
Soumises à la pression fiscale, bénéficiant de peu d'aides sociales, ces «forces vives» du pays ont le sentiment de s'appauvrir et de ne plus bénéficier d'une ascension sociale comme les générations précédentes.
Leur niveau de vie s'érode et parfois bascule.
Employés, fonctionnaires, personnel hospitalier, petits patrons, les classes moyennes sont aujourd'hui fragilisées et vivent dans l'angoisse du déclassement et des saisies d'huissiers.
A trois semaines de l'élection présidentielle, le vote des classes moyennes va être déterminant.
De quel coté pencheront-elles ?
Zone interdite a enquêté dans les villes moyennes, notamment à Chartres, Rouen, ou Valence.
infovideo
Lecteur1
Lecteur2
3
1
  2017-04-02
0
Loading...
Information
Users of Guests are not allowed to comment this publication.