Transatlantiques

Transatlantiques
Arte - Histoire de Mathias Haentjes Durée : 1h45mn
La course des nations
Pendant quatre siècles, le bateau a été l'unique moyen de transport entre l'Europe et les Amériques. Les améliorations apportées à la machine à vapeur au début du XIXe siècle vont faire entrer les liaisons transatlantiques dans une nouvelle ère. En 1843, 80 000 curieux assistent dans le port de Bristol au lancement du «SS Great Britain», un navire révolutionnaire. En 1897, le «Kaiser Wilhelm der Grosse» de la Norddeutscher Lloyd rallie New York en cinq jours et dix-sept heures : un record. La course que se livrent les nations occidentales met sur les flots des paquebots de plus en plus impressionnants. Parmi les plus prestigieux, le «RMS Titanic» de la White Star Line.
L'âge d'or des paquebots
Après la Première Guerre mondiale, alors que l'Amérique restreint l'accueil de migrants venus d'Europe, les grandes compagnies maritimes partent à l'assaut d'une clientèle haut de gamme. Décoration fastueuse, cuisine fine et orchestres agrémentent désormais les traversées des vedettes de cinéma, des personnalités en vue ou des riches touristes. Avec des fleurons comme le «Paris», qui effectue sa première croisière en 1921, ou, à partir de 1935, le «Normandie», sur lequel plus d'un tiers des passagers voyagent en première classe, la Compagnie générale transatlantique s'illustre par ses palaces flottants.
infovideo
  2019-07-07
Loading...