Chine, l'empire du temps

Chine, l'empire du temps
Arte - Histoire de Cédric Condon - Durée : 1h40Min
Les jésuites à la conquête de la Cité interdite
En janvier 1601, Matteo Ricci, un jeune jésuite originaire d'Italie, est le premier Européen à pénétrer en Chine pour en évangéliser les habitants. Formé à la géométrie et à l'algèbre, le missionnaire de la Compagnie de Jésus découvre l'astronomie chinoise, ses calendriers et ses instruments sophistiqués. Il comprend vite que l'art de mesurer le temps et de prévoir les phénomènes célestes, notamment les éclipses lunaires et solaires, sont capitales pour l'autorité impériale. Partageant les connaissances scientifiques des Européens, il s'impose petit à petit auprès des fonctionnaires du Bureau de l'astronomie. Au sein de la Cité interdite, au plus près du pouvoir, il espère convertir l'empereur à la religion catholique et, à sa suite, le peuple chinois.
Le procès des jésuites
Après la mort en 1610 de Matteo Ricci, un autre membre de la Compagnie de Jésus, l'Allemand Johann Adam Schall von Bell, poursuit la rédaction d'un nouveau calendrier selon le mode occidental. Mais la guerre civile et le suicide de l'empereur Chongzhen, dernier de la dynastie Ming, plongent l'empire chinois dans le chaos. L'arrivée des Mandchous, en 1644, met fin au désordre. Nommé par le régent à la tête du Bureau astronomique impérial, Schall von Bell devient également le précepteur du premier empereur de la nouvelle dynastie Qing, le jeune Shunzhi. Mais sa gestion du Bureau astronomique et son prosélytisme suscitent de plus en plus de critiques au sein de la Cité interdite. Accusé d'avoir voulu imposer ses théories et sa religion, il est emprisonné, puis, en 1665, condamné à mort....
infovideo
  2018-07-29
+1
Loading...
Information
Users of Guests are not allowed to comment this publication.